Comment les produits laitiers fragilisent vos os

La France est l’un des pays du monde qui consomme le plus de produits laitiers par an et par habitant, c’est à dire 35 kilos.

Pourtant, la France est aussi un des pays qui souffre d’un nombre élevé d’ostéoporose (3 millions de femmes ménopausées, 1 femme sur 2 de plus de 60 ans) et de fractures de hanche (80 000 femmes par an).

Ces deux affections sont un réel problème de santé publique et la consommation croissante de produits laitiers ne semble pas réussir à freiner leurs développements.

Nous pouvons alors nous poser les questions suivantes :

Le slogan « 3 produits laitiers par jour pour des os solides » est-il vraiment à suivre ?

Les produits laitiers sont-ils « la source de calcium idéale » comme on l’entends souvent ?

Comment le lait et ses dérivés agissent sur notre corps ?

affiche cerin

Cela fait maintenant plus de 20 ans que le monde scientifique a mis en évidence certains effets néfastes de produits laitiers et des protéines animales en général sur le corps.

En effet, un rapport réalisé en 1992 par une équipe de l’université de Yale concernant les femmes de plus de cinquante ans a révélé qu’un taux impressionnant de fractures (70%) était attribuable à la consommation de protéines animales.

De plus, cette équipe de chercheurs a aussi découvert que les protéines animales (et donc les produits laitiers) augmentent le taux d’acidité dans le corps (ce qui n’est pas le cas des protéines végétales).

Lorsque le taux d’acidité dans notre corps augmente, le sang ainsi que les tissus sont acidifiés.

Or pour fonctionner correctement le corps à besoin d’être légèrement basique et non acide.

Cet état acide n’est donc pas toléré par le corps et il cherche alors à le combattre.

Comment va-t-il renverser la balance ?

Le corps va tout simplement utiliser le calcium pour rétablir un état légèrement basique et donc neutraliser l’acidité.

Et où trouve-t-il ce calcium ? Et bien DANS LES OS.

Le calcium osseux extrait des os est alors utilisé pour neutraliser l’acidité et donc il en résulte un affaiblissement du capital osseux (et une augmentation du risque de fracture) et ceux suite à la consommation de produits laitiers (et de protéines animales)

En gros, plus vous consommez de protéines animales (dont les produits laitiers) plus vous perdez du calcium et plus vous fragilisez vos os.

fc,550x550,white.u2

De plus, on a constaté (et ceux depuis 1920) que plus notre consommation de protéines animales et importante plus le taux de calcium urinaire est élevé (et donc plus on « perd » du calcium).

Le simple fait de doubler votre consommation de protéines provoque une augmentation de 50% du calcium urinaire.

Cette augmentation de 50% a aussi été noté chez les patients adepte du régime Atkins (l’équivalent américain du régime Dukan : que des protéines animales et quelques légumes au menu).

En d’autres termes : Plus votre régime est riche en protéines animales, plus vous perdez du calcium dans vos urines.

Qu’en est-il des protéines d’origine végétale (légumes verts, légumineuses…) ?

Une étude du Département de médecine de l’université de Californie à San Francisco ; publiée en 2000, a constaté qu’une augmentation de la consommation de protéines végétales réduisait presque à néant les fractures des os, contrairement aux résultats concernant la consommation de protéines animales.

Plus récemment, le groupe de recherche sur l’ostéoporose à San Francisco a observé pendant 7 ans, que les femmes dont la consommation de protéines animales était très élevée avaient eu 3,7 fois plus de fractures que les femmes en ayant consommée moins.

La « china study » réalisée par le docteur Campbell avait constaté que en chine (ou la consommation de protéines animales n’est que de 10% par rapport aux protéines végétales), le taux de fractures ne représentait qu’un cinquième de celui des USA.

Donc, plus vous consommez de protéines animales plus vous risquez de souffrir de fractures osseuses. Alors que la consommation de protéines végétales est elle protectrice de votre capital osseux.

Vous avez donc compris maintenant que la consommation de protéines animales (comme les produits laitiers) est responsable de la perte de calcium urinaire, de la diminution du capital osseux, de l’augmentation du taux d’ostéoporose et de l’augmentation des fractures osseuses.

Mais qu’elle est l’effet du calcium des produits laitiers sur le corps ?

Dans les années 50, le professeur Hegsted à l’université d’Harvard a mis en évidence qu’une consommation excessive de calcium sur une longue période entrave les capacités du corps à contrôler lui-même ses besoins en calcium.

En fait, le corps utilise le calcitriol( la forme activée de la vitamine D, qui est considérée comme une hormone), pour doser la quantité de calcium absorbée par les aliments.

Le calcitriol va alors distribuer le calcium aux os et évacuer le calcium en trop dans les urines.

Cependant, si la consommation de calcium est trop importante sur une longue période, le corps va à la longue perdre sa faculté à ajuster lui même sa quantité de calcitriol.

La régulation de l’absorption et de l’excrétion du calcium sera alors perturbée.

Donc une consommation importante et quotidienne de calcium d’origine animale, perturbe le fonctionnement du calcitriol et donc la régulation du calcium.

154059593_dairy_foods_web

En résumé :

-les protéines animales augmente l’acidité du corps humain et donc l’excrétion du calcium dans les urines ce qui fragilisent les os.

-une consommation élevée de calcium d’origine animale perturbe les mécanismes de régulation du calcium dans le corps.

Malheureusement, les produits laitiers combinant protéines animales et calcium fragilisent donc vos os.

Comment protéger vos os et limiter les risques de fractures ?

-limiter votre consommation de protéines d’origine animale

-augmenter votre consommation de protéines végétales

-diminuer votre consommation de produits laitiers (adieu les 3 produits laitiers par jour)

-restez actif physiquement

La santé de vos os est maintenant entre vos mains ou plutôt au bout de votre fourchette…

Publicités

7 réflexions sur “Comment les produits laitiers fragilisent vos os

  1. C’est à force de consommer trop de lait ce qui n’est pas dans notre nature à la base, qu’on retrouve de plus en plus d’intolérant au lactose .

    En tout cas article très chouette et très enrichissant

    Aimé par 1 personne

  2. Je partage totalement ton avis. Et malheureusement, la consommation excessive de produits laitiers n’impacte pas que les os. En acidifiant l’organisme, les produits laitiers créent un état inflammatoire qui amplifient certaines pathologies comme les maladies respiratoires (allergies respiratoires telles que les rhinites, l’asthme…) ou l’arthrose entre autres. Mais tu es mieux à même que moi de connaître et comprendre ces réactions en chaîne que j’ai constaté de façon empirique sur moi et mon entourage. Je ne comprends pas que les nutritionnistes continuent à reprendre en cœur les allégations des industriels.

    Aimé par 1 personne

  3. J’ai toujours su que le lait n’étais pas bon pour moi, impossible d’en boire matin! Mais avec cet article très enrichissant et bien argumenté je suis aujourd’hui certaine qu’il ne faut pas manger 3 produits laitier par jour!
    Merci pour cette illumination !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s